Le clip vidéo a été réalisé par Ian Pons Jewell est tourné en quatre jours seulement à La Paz, Salar de Uyuni et Potosí (Cerro Rico) en Bolivie. Il s’inspire librement d’une légende liée à El Tio, ainsi que du livre Le Magicien d’Oz.

Cette légende raconte l’histoire d’un jeune garçon sourd qui aurait le pouvoir de voir les maux des gens et de les guérir par ses cris. Ce garçon aurait fui son domicile à cause de mauvais traitements et des médicaments. Il se serait mis à vagabonder et aurait trouvé un chien errant qui l’aurait ensuite accompagné dans tous ses déplacements. Ensemble, ils auraient rencontré un homme conspué et lapidé par une population de villageois. Par ses cris guérisseurs, l’enfant aurait sauvé l’homme de la mort en lui offrant un nouveau cœur. L’enfant, l’homme et le chien auraient ensuite fait la rencontre d’un homme défiguré, vraisemblablement par la peste. Mais ce dernier explique qu’il aurait reçu un châtiment du démon El Tio, divinité du monde souterrain et minier, à qui la population doit faire des offrandes en échange de protection. Tous ceux qui n’honorent pas ce dieu se voient maudits, à l’exception de ceux qui sont insensibles aux sons. L’homme défiguré, qui prétend savoir où se situe la grotte dans laquelle se cache El Tio, aurait ensuite conduit le jeune garçon et ses accompagnateurs jusqu’à l’entrée de cette grotte. Mais seul le jeune garçon aurait pénétré dans la grotte grâce à sa surdité qui le protège des menaces d’El Tio. Son acte peut-être ainsi perçu comme une forme de sacrifice auprès d’El Tio afin de protéger les autres mineurs.

Dans le clip vidéo, le premier homme se fait conspuer par les danseuses du club de musculation où il travaille. Le jeune garçon ne lui répare pas son cœur par ses cris, mais il lui en achète un auprès d’un marchand ambulant. Enfin, le visage de l’homme défiguré n’apparaît pas explicitement car il est masqué par un déguisement d’éléphant. Mais ce masque fait référence à Elephant Man dans lequel un homme défiguré se cache sous un masque. Sur YouTube le clip vidéo atteint 500 millions de vues en décembre 2014.

.Voir la vidéo sur mobile

Aucun commentaire