En 2014, le géant d’Internet acquiert discrètement une pépite : Skybox Imaging. D’ici à fin 2016, chaque point de la Terre sera cartographié en 3D par des satellites. Un bouleversement aux implications majeures.

La possession de satellites d’observation de la Terre a longtemps été la chasse gardée des Etats. Cette époque est clairement révolue car plusieurs acteurs privés ont compris l’avantage stratégique de l’observation satellitaire. Fondée en 2009, l’entreprise Skybox Imaging a lancé son premier satellite à haute résolution d’images, en orbite, en 2013. A l’époque, les ingénieurs de Skybox ont pu décider d’observer, en temps réel, les affrontements entre les manifestants et la police ukrainienne à Kiev. En fait, le satellite peut rester une minute et trente secondes, focalisé sur le même objectif. Avec la rotation de la Terre, le satellite perd ensuite le contact avec ce point et poursuit sa course.

Skybox a développé sa propre technologie de satellites. Ensuite, ces satellites sont assemblés, puis lancés dans l’espace par des partenaires. La force de la technologie de Skybox réside dans la compacité de ses satellites pour une performance pointue d’observation. Quand le satellite d’observation français Spot-6 a une taille comparable à celle d’un bus, le satellite de Skybox n’est guère plus imposant qu’un petit réfrigérateur ! Dès lors, le coup de placement dans l’espace du satellite est très réduit. Concernant la précision des images, Joe Rothenberg, directeur de la recherche et des opérations de Skybox Imaging a affirmé que la résolution de ses satellites approche les 70 centimètres. Celle de Spot-6 atteint 1,5 m.

Google n’a pas laissé cette pépite tomber dans l’escarcelle de ses concurrents ! Le géant de Mountain View a racheté pour 500 millions de dollars (455 millions d’euros), en 2014 : Skybox Imaging ; cette société dispose déjà de deux satellites d’observation en orbite. D’ici à fin 2016, Skybox va ajouter 10 satellites en orbites. Le lanceur Vega d’Arianespace lancera 4 nouveaux satellites. Ensuite, l’Indian Space Research Organisation (Isro) va propulser 6 satellites, avec ses propres lanceurs. Déjà avec 8 satellites, Skybox pourra passer une fois par jour au-dessus de chaque point de la Terre. A terme, 24 satellites seront en orbite pour cartographier, plusieurs fois par jour, n’importe quel point du globe. Aucune autre entreprise privée ne détient une telle technologie.

Grâce à Skybox Imaging, Google va pouvoir enrichir la cartographie de Google Maps et de Waze, ses applications sur smartphones. Bientôt, des informations obtenues par les satellites comme les nouvelles routes, les accidents ou les embouteillages seront utiles aux Google Cars.

Mais Google pourra aussi connaître la fréquentation des zones commerciales en comptant le nombre de voitures présentes, dans les parkings, et comparer la fréquentation par rapport à la semaine ou à l’année précédentes. Google pourra même amener du flux de consommateurs dans des zones commerciales manquant de fréquentation grâce à Waze ou Google Maps, et surtout demain avec les Google Cars. En échange d’un trajet gratuit en Google Car, Google vous proposera des lieux où vous pourrez trouver les produits et services dont vous avez besoin.

D’ailleurs, c’est ce que Google fait déjà avec la publicité. L’entreprise américaine est devenue le leader du marché mondial de la publicité grâce à tous ses services gratuits : moteur de recherche, courriel, navigateur Internet, YouTube, Google Photos. Sur un marché mondial de 450 milliards d’euros, Google capte plus de 10 % des revenus. Toutefois, aucune publicité sur la télévision, la radio, les journaux et les magazines et même Internet, ne conduit directement le consommateur au lieu du vendeur. Mais, si les produits de Google sont gratuits pour les consommateurs, il n’en sera pas de même pour les commerçants ! Google pourrait devenir le Booking du monde physique, c’est-à-dire l’intermédiaire entre les consommateurs et les commerçants. A l’instar du site de réservation de chambres d’hôtel, est-ce que Google prendra 20 % sur chaque achat du chaland ?

Aucun commentaire