« Nous souhaitons que les services aient des moyens intrusifs, pour pénétrer à l’intérieur des ordinateurs par exemple de tout un chacun. […] Ça peut paraître liberticide. Et ça l’est. » Jean Jacques Urvoas, décembre 2013 sur Public Sénat

Aucun commentaire